Vous possédez un chien et celui-ci s’oppose à votre autorité ! Vos voisins se plaignent des aboiements incessants de votre compagnon ! Ce sont autant de raisons qui doivent vous inciter à utiliser un collier anti-aboiement pour dresser votre chien.

Les raisons d’utiliser un collier anti-aboiement

ami chienCertes, le chien est le meilleur compagnon de l’homme, mais lorsqu’il ne fait qu’aboyer toute la journée ou toute la nuit, cela peut vous énerver et vous pousser à vous séparer de lui. Naturellement, les chiens ont un instinct territorial. Il a comme rôle de garder votre maison. L’aboiement du chien est déjà un moyen de dissuader les cambrioleurs, car ceux-ci ont souvent peur de se faire mordre. Toutefois, lorsqu’il aboie une centaine de fois durant la nuit, votre entourage ne va pas apprécier, surtout lorsque ses aboiements n’ont aucune raison. Vos voisins peuvent même porter plainte pour tapage nocturne. Si vous voulez résoudre votre problème, la solution suggérée est le collier anti-aboiement.

En termes d’éducation canine, plusieurs types de colliers peuvent être utilisés. Mais en tout cas, il faut privilégier le collier anti-aboiement, car il est largement plus efficace. Grâce à lui, vous n’aurez plus aucun problème avec votre voisinage et vous ne serez pas obligé de vous séparer de votre meilleur ami. Cependant, le collier anti-aboiement ne fait pas de « miracle ». Pour qu’il permette de stopper les aboiements de votre chien, vous devez bien le choisir, bien l’utiliser et bien le régler.

Utiliser un collier anti-aboiement pour la première fois

C’est la première fois que vous vous servez d’un tel dispositif ? Avant tout, vous devez habituer votre compagnon à le porter. Pendant les premiers jours, le collier doit être inactif afin que le chien s’y adapte. Pour lui faire accepter de porter ce dispositif, voici quelques conseils pratiques :

Jour 1 :

  • Utilisez les aliments préférés de votre chien pour l’appâter.
  • Attachez le collier autour de son cou durant 2 ou 3 heures.
  • Assurez-vous que le collier est bien attaché. N’hésitez pas à revoir les indications du manuel d’utilisation si besoin.
  • Si votre chien n’aboie pas pendant un bon moment, donnez-lui une friandise pour le récompenser.

Jour 2 :

  • Répétez la même opération que durant le jour 1. Mais cette fois, laissez le collier autour de son cou pendant 5 ou 6 heures.

Jour 3 :

  • Activez maintenant le collier anti-aboiement.
  • Laissez-le corriger votre chien quand il aboie.
  • Quand ce dernier se plaint, ne vous moquez pas de lui et ne lui faites aucune mauvaise réflexion. Laissez seulement le collier agir.

Dresser le chien avec le collier anti-aboiement

L’objectif de mettre un collier anti-aboiement au cou d’un chien est de l’inciter à réduire ses aboiements. Pour cela, l’environnement où il vit doit permettre d’atteindre ce but : peu de distraction, aucun stress, etc. Si vous lui apprenez à ne pas brailler dans un milieu distrayant, votre chien ne saura pas à quel moment arrêter ses aboiements. Il ne va pas non plus interpréter votre geste comme un geste d’apprentissage.

Le port du collier pendant le premier jour doit vous permettre d’observer les réactions du chien par rapport au collier. Durant cette première journée, assistez votre chien et ne le laissez jamais seul. Entrainez-le progressivement jusqu’à ce qu’il comprenne que ses aboiements provoquent des conséquences qui lui sont désagréables.

Lorsque votre chien se fait corriger par le collier pour la première fois, il peut réagir de façon inquiétante. Il peut gémir, hurler ou sursauter. Il s’agit de réactions normales qui ne doivent pas vous inquiéter. Au fil du temps, ces réactions diminuent pour enfin disparaitre. À la longue, votre chien cessera d’aboyer et restera calme.

Durant la première semaine, vous pourrez remarquer un ralentissement des aboiements. Mais cela ne signifie pas que votre problème est résolu. Selon le chien, il est possible qu’il assimile parfaitement l’apprentissage et arrête d’aboyer. Mais souvent, l’éducation n’est pas encore achevée. En effet, le chien peut continuer à tester son collier de toutes les manières afin de continuer à aboyer. Cette période se manifeste généralement durant la seconde semaine d’éducation. À ce moment, ne baissez pas le rythme et utilisez toujours le collier de la même manière qu’avant. Après l’arrêt des aboiements, il faut continuer d’utiliser le collier. Ainsi, votre compagnon apprendra à rester calme en toute circonstance.

 

Laisser un commentaire

Post Navigation